FICHE TECHNIQUE

Dates:

Construit en 1941, à la Trinité sur Mer, par le chantier Costantini et reconstruit entre 2004 et 2007.

Type:

Cotre aurique

Dimensions:

longueur coque : 6,14m

longueur hors tout : 10,20 m

largeur: 2,34m

tirant d’eau : 1,18m; tirant d’air 8 m

Surface voiles : 38,50 m2   (Grand voile 20 m2, Foc 8,70 m2; Trinquette 4,95 m2; Flèche 4,50 m2)

poids: 2,5 tonnes (environ)

Matériaux:

Charpente en chêne, bordage des œuvres vives, ainsi que préceinte, sous préceinte , plat bord en chêne, bordage des œuvres mortes en pin d’Oregon (clear 2).

Espars: Bôme en pin rouge de Taïga, corne (creuse) en pin d’Orégon, bout dehors en pin du Nord

Voiles : en coton traité, réalisées par Ronan Merlateau année 2010

Boulonnerie et visserie inox A4

Collage : Résorcine et époxy

Cordage: aspect chanvre

Accastillage: une partie en fer galvanisé et le reste en inox

Peinture: trimétal, Lasure Sikkens

Lest: saumon fonte de 150 Kg + 200 kgs de gueuse en plomb

Moteur Inboard:

Yanmar ysb8 année 80 reconditionné par un mécanicien de marine et parfaitement entretenu.

Remorque:

C’est une remorque artisanale très solide, freinante, construite avec un essieu de remorque agricole. Les pneus sont renforcés et sont comme neufs. Conçue pour pouvoir effectuer la mise à l’eau ou la sortie de l’eau de manière autonome: la structure est en forme de U et permet d’enfourcher la coque , puis (après levage au crique) de mettre en place la traverse d ‘essieu , la traverse arrière et les 4 chandelles latérales.

C’est une remorque qui permet, avec un permis E ou poids lourd, de rouler à 25-40 km/h sur les routes départementales.

Les hommes de l’art, qui ont participé à la restauration :

– Nicolas Le Scouarnec, Maître artisan menuisier/ébéniste (entreprise labellisé EPV, l’excellence du savoir faire français)

– François Gueudré, Meilleur Ouvrier de France en construction navale , 15 années au chantier du Guip

– Gerd Lohman 25 ans au chantier du Guip , étude architecturale

Cette étude architecturale a permis de repositionner le mat, afin d’équilibrer au mieux le rapport centre de carène et centre de voilure et également de définir la surface du safran, car celui-ci avait disparu.

LA JEUNE FRANCOISE

1ére mouture, descriptif plus condensé

Canot construit en 1941 aux Chantiers Costantini, à la Trinité sur Mer.

Longueur = 6,15 m de coque

Largeur = 2.30 m

Tirant d’eau = 1.20 m

Gréement aurique, re-dessiné et inspiré des sloops de Belle-Ile

Ses différents propriétaires :

  • 1941 : Paul Gentet, ostréiculteur à la Trinité sur Mer
  • Ensuite divers propriétaires
  • Année 60 : M Morvan, médecin à Belle Ile
  • Année 70 : M Jean Le Rouzic, médecin à la Trinité sur Mer
  • Année 80/90 : M Didier Chrétien et une association à l’Aber Wrach
  • Année 2005 : Nicolas Le Scouarnec
  • Année 2015: Olivier et Anne-Marie Schiltz

Restauration totale en 2005 ,2006 et mise à l’eau en avril 2007 au Port de Saint Goustan à Auray.

Membrures et bordés immergés sont en chêne.

Bordés supérieurs sont en pin d’orégon.

Reconstruction de très haute qualité effectuée par un « Meilleur Ouvrier de France » avec des matériaux de 1er choix.

La totalité des bois ont été remplacés, toute la boulonnerie et la visserie est en inox A4. L’accastillage ancien a été sablé et galvanisé à chaud.

Voiles en coton neuves (2010) et moteur in board yanmar 8 cv.

Un article sur le bateau est paru dans le Chasse Marée du mois de septembre 2014 (n° 262)

Longueur : 6.15 m de coque

Hors tout : 10.50 m

Largeur : 2.34 m

Tirant d’eau : 1.20 m